La ligne du temps de l'égalité

Quelques dates de l'histoire des femmes et de l'égalité en Belgique

Auteur(s)
Françoise Claude (texte).
Éditeur
FPS.
Date et lieu d'édition
avril 2015 -
Prix indicatif
gratuit
Approche
infos / conseils.
Support
Thème(s)
citoyenneté.
Mots clés
citoyenneté, genre, femme, histoire, Belgique, législation, égalité, social, société.
Public(s)
tous publics - famille, jeunes, adultes.

Présentation :

Cette frise permet de découvrir l’histoire de l’égalité hommes/femmes à travers une ligne du temps de 1791 à nos jours. Ce document se veut une chronologie d’évènements qui ont marqué non seulement l’histoire des femmes en Belgique, mais aussi des inégalités de sexes et des rapports sociaux entre les femmes et les hommes. Elle reprend ainsi quelques dates essentielles, balayant différents domaines: citoyenneté, emploi et sécurité sociale, droits sexuels et reproductifs, mariage et famille, mouvements de femmes et féminisme.

Elle invite à une promenade dans une sélection, parmi une foule d’événements passés, mais aussi à une réflexion sur le présent et les luttes à poursuivre.

En effet, la mémoire et l’histoire, le passé et les images qu’on en retient, les récits, les livres, les films sont un socle sur lequel, sans y penser, nous avançons. Sans nous définir entièrement, il colore nos opinions, nos affects et nos choix de vie. Il nous offre des modèles qu’on a envie de suivre, et des repoussoirs qu’on voudrait n’avoir jamais connus.

Or, les femmes sont quasi absentes de l’histoire telle qu’elle est transmise. Elles sont la moitié de l’humanité, mais quelques maigres pourcents de ce qu’on en raconte – et encore, ces quelques intrusions des femmes dans les récits sont souvent dénigrantes, et plus attentives à leur rapport à un homme – père, fils, mari, amant – qu’à leur action politique, ou leur apport à la science, à l’art ou à la pensée humaine. Ce manque d’épaisseur historique joue un rôle important dans le sentiment d’ « inconsistance » du fait féminin que nous ressentons tou-te-s confusément, quel que soit notre sexe.

Car cette histoire est loin d’être linéaire. Elle est semée de stagnations souvent, d’accélérations parfois, et même hélas de reculs. Elle peut aussi présenter des paradoxes : les femmes du Moyen âge étaient mieux insérées professionnellement, et donc financièrement plus autonomes que celles du XXème siècle, mais de moins d’instructions et de droits civils. Elle ne peut pas être détachée des inégalités sociales : l’histoire n’avance (ou ne recule) pas au même rythme pour les ouvrières, les paysannes, les bourgeoises, les domestiques, les prostituées. Elle peut être contredite par des environnements socio-culturels, des valeurs, des résistances et des rapports de force : l’égalité salariale est une obligation légale depuis 1975, mais dans les faits les discriminations sont toujours massives.

Avis et conseil d'utilisation :

Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

consulter cet outil?

Au Réseau IDée: consultable au(x) centre(s) de documentation de :

Bruxelles

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

chez l'éditeur

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

FPS

Place Saint-Jean 1/2
1000 - Bruxelles
Région bruxelloise
Belgique

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.